Qu’est-ce que le scam ?

road-sign-464653_960_720

« Scam », « Scam 419 », « Fraude 419 », « Scam africain », « Advance Fraud 419 », « Arnaque Nigériane », « Tromperie nigériane », « E-mails frauduleux 419 », « Escroquerie nigériane », « Escroquerie 419 », « Nigerian419 »... Divers termes sont utilisés pour désigner cette escroquerie par e-mail destinée à recueillir vos données personnelles, afin de vous soutirer discrètement de l'argent.


Présentation du scam

Cette cybercriminalité est apparue dans les années 90. Avant d'utiliser des e-mails frauduleux, les trompeurs escroquaient leurs victimes au moyen de livraisons postales. Le scam n'est autre qu'une technique de tromperie visant à extorquer secrètement votre argent. Le faux e-mail reçu par la victime affirme qu'une certaine personne, généralement issue du Nigéria, en possession d'une importante somme d'argent aurait besoin d'un compte pour transférer rapidement cet argent.

L'escroc sollicite alors une transaction en prétextant qu'il vous offrirait un pourcentage pour vous récompenser. En acceptant de coopérer, vous devrez avancer des sommes d'argent pour couvrir les soi-disant frais avant la concrétisation de la transaction. Par ailleurs, il existe plusieurs variantes d'e-mails frauduleux utilisés dans ce tout autre type de tromperie. Pour éviter d'être victime du scam, il est préférable de connaître ses variantes.


Différentes formes de scam

Il existe diverses variantes de ce genre d'escroquerie. Premièrement, l'escroc se prend pour un organisme officiel gérant des jeux de hasard. Il prétend alors que vous avez été tiré au sort et aurez gagné une importante somme d'argent. Il vous demande alors des informations autour de votre compte bancaire pour pouvoir transférer votre supposée récompense.

Les cybercriminels prétendent aussi être une grande entreprise proposant un emploi en dehors du territoire. Vous serez alors sollicités au versement d'argent pour le permis de travail ou les frais de voyage, avant de pouvoir travailler dans la société qui en réalité n'existe pas. Les internautes devront se méfier des e-mails envoyés par ces fausses entités et les signaler aux gouvernements.

Sur un site de petites annonces, un article inexistant et nécessitant des frais supplémentaires, une voiture, un matériel high-tech ou une œuvre d'art par exemple, est en effet proposé à prix modique, voire gratuit. Le dupeur vous demande de payer immédiatement les produits en transférant d'abord leurs frais de livraisons et douanes. Au final, vous ne recevrez aucun article.

Le « scam romance » est quant à lui une technique utilisée par les sites de rencontres. Une jolie femme prétend avoir des sentiments pour vous et vous fait part d'un e-mail vous demandant de l'argent pour diverses raisons, notamment pour vous voir ou encore pour payer les services d'un traducteur. La dupeuse usant de tous ses charmes pour vous séduire, l'escroquerie devient plus facile.

Les internautes sont le plus souvent confrontés à des scams d'offres de crédits ou de prêts. Une certaine personne affirme avoir reçu de l'aide financière venant d'une autre, qui n'est autre que l'escroc dans l'histoire. Elle vous incite à contacter ce dernier pour lui demander un prêt. Pour bénéficier du soi-disant prêt, le faux bailleur de fonds vous demande de lui renseigner des coordonnées personnelles. Vous le ferez en espérant solliciter d'une aide financière. Heureusement, des sites gouvernementaux pour signaler les différentes formes d'escroquerie sur Internet.



Sur le même sujet:

Retour en haut