CAF : courriels et sites Internet frauduleux

Dans le monde virtuel, la fraude ne cesse de gagner du terrain et devient de plus en plus innovante, notamment le « phishing ». Cette pratique consiste à collecter des informations personnelles à l’insu de la victime, notamment des coordonnées bancaires. En exemple, les escrocs se font passer pour la Caf, la Caisse d’allocations familiales. Comment faire pour esquiver les pièges et éviter d’être victime ?

Messages frauduleux : ce qu’il faut faire

Les fraudeurs visent notamment des bénéficiaires de la Caf en développant un site web similaire à celle de la vraie. Ainsi, ils peuvent alors prendre connaissance des identifiants lorsque vous vous connectez. Pour ce faire, ils se font passer pour le vrai site de la Caf en envoyant des courriels ou des messages pour que vous leur communiquiez vos coordonnées personnelles.

La plupart du temps, ils font parvenir le message de façon aléatoire. Dans certains cas, il tombe sur une personne qui ne fait pas partie de la Caf. Là, la fraude est flagrante ! Mais si vous êtes bénéficiaires de la Caf est que vous êtes la cible de ce genre d’arnaque, vous ne devez répondre sous aucun prétexte. Il est plus judicieux de supprimer le message (SMS, courriel ou message vocal). En effet, celui-ci contient des liens ou des pièces jointes qui, une fois ouverts, leur permettront de vous espionner et ainsi de s’emparer de vos données personnelles.

Si par accident ils ont pu soutirer vos coordonnées bancaires, vous devez impérativement et dans le meilleur délai faire opposition auprès de votre banque. Il en est de même pour la Caf : en cas de connexion sur le site factice, il vous sera recommandé de le signaler pour que la Caf fasse le nécessaire et vous envoie un nouveau code. Et si vous leur avez envoyé un exemplaire de votre carte d’identité, c’est mieux de vous adresser aux autorités compétentes. Il est préférable de déposer une plainte pour prévenir les actions que les fraudeurs pourraient faire en utilisant votre identité.


Vigilance avant tout

Pour minimiser les probabilités de tomber sur un site frauduleux, il est nécessaire d’adopter un certain réflexe. Il s’agit de saisir manuellement l’adresse URL de votre Caf pour ne pas tomber sur un site pirate.

Ceci vous évitera de tomber entre les mains des personnes malveillantes qui veulent s’emparer de vos coordonnées bancaires. Soyez aussi méticuleux lors de la visite de votre boîte de messagerie. Si jamais un message vous parait suspect (phishing), il est plus sûr de demander auprès de la Caf.

Une fois que vous aurez une réponse de leur part, là vous pourrez alors soit le supprimer ou bien répondre aux questionnaires du service. Périodiquement, vous devez aussi procéder à la mise à jour de votre téléphone et de votre ordinateur. Cette démarche minimisera les infections virales sur votre appareil. Et pour apporter votre contribution dans la dénonciation de ces actes de piratage, vous n’avez qu’à signaler ces sites factices.

2021 AMADEUS MOBILE