L’arnaque aux numéros surtaxés sur Facebook

Si Internet est un terrain de jeu favorable pour les escrocs, les réseaux sociaux sont leur première cible. Avec Facebook en particulier, on n’a pas besoin d’être un expert pour usurper l’identité d’une personne. Des escrocs en profitent pour inciter des utilisateurs à composer des numéros surtaxés à travers des étapes bien orchestrées. Ceux qui se font piéger ont dû payer plusieurs dizaines d’euros, en plus des coûts d’appel.

Facebook comme terrain de chasse

Après les messageries, les SMS, le dépôt d’avis de passage dans les boîtes aux lettres ainsi que les petites annonces, c’est à travers les réseaux sociaux que l’arnaqueur passe pour convaincre ses victimes de composer des numéros surtaxés. Pour vous berner, il va se faire passer pour un ami que vous n’avez pas vu depuis des années. Il va ainsi vous demander de l’aider par message. Votre réponse refermera le piège et vous risquez d’y perdre de l’argent. En effet, depuis quelque temps, les escrocs de ce genre se réfèrent à des services tout à fait légaux pour avoir votre argent : les appels et SMS surtaxés. Pour la plupart du temps, il a besoin de votre aide pour récupérer un code permettant de débloquer son téléphone portable.

Il va ainsi vous inciter à appeler un numéro qui commence par 08. Ce sont des numéros surtaxés qui feront grimper rapidement votre facture téléphonique. En effet, sachez que chaque appel est facturé 3 € la minute. Si certains escrocs s’arrêtent dès que leurs victimes leur envoient un premier code (une fausse bien sûr), d’autres n’ont aucun scrupule à les faire répéter l’opération prétextant que le premier code était erroné. Ce genre d’arnaque peut vous faire perdre plusieurs centaines d’euros en facture de téléphone. Certaines victimes ont même fait l’objet de menaces pour les obliger à continuer, selon les témoignages sur les forums.


Le trafic de codes sous une autre forme

Le numéro surtaxé que la victime doit appeler pour récupérer le code n’est pas considéré comme illégal. En effet, il héberge une solution de micropaiement, permettant aux éditeurs de faire payer l’accès à certains contenus. C’est grâce à ces codes que les éditeurs de jeux en ligne gagnent de la monnaie virtuelle, s’offrent de nouveaux accessoires à leurs personnages… Une partie des sommes facturées reviennent aux éditeurs. Avec une méthode aussi facile et pratique, les escrocs n’hésitent pas à se faire passer pour un membre de votre famille afin de vous convaincre à récupérer les codes qu’ils revendront par la suite sur Internet.

À partir de maintenant, il convient de vous méfier de vos amis sur les divers réseaux sociaux, notamment ceux qui vous demandent d’appeler un numéro surtaxé. Si jamais vous croyez être victime d’une arnaque, consultez le site Infosva.org et entrez le ou les numéros de téléphone en 08 que vous avez composés. Les coordonnées qui y apparaitront vous permettent de contacter un éditeur ou un prestataire technique qui traiteront votre problème. L’Association française du multimédia mobile put également recevoir vos plaintes.

2021 AMADEUS MOBILE