Mails frauduleux : l’arnaque du transfert de fonds ou scam

Destiné à vous soutirer de l’argent, il se fait par le biais de faux mails. En général, la plupart de ces mails frauduleux sont expédiés depuis l’Afrique de l’Ouest. Comment ces trompeurs arrivent-ils à abuser de la confiance du destinataire ? Comment mettre fin à ce genre d’escroquerie ?

Comment fonctionnent les scams ?

Les mails frauduleux du type scams sont rédigés sous forme de récits dramatiques et sont soutenus par des arguments d’autorité. Les mécanismes sont le plus souvent du pareil au même. D’habitude, les scammeurs tentent de les rendre plus crédibles en y mentionnant des personnages d’une grande importance, à savoir PDG ou ministre.

Tout comme les mails, leurs contenus sont aussi crédibilisés par les escrocs avec une tout autre manière de parler. Les scammeurs font habituellement référence à des évènements dramatiques comme des catastrophes naturelles ou des faits politiques touchant le pays pour pouvoir soutirer de l’argent aux victimes.

Les scams font notamment croire aux victimes la possibilité de recevoir des gains extraordinaires d’une manière simple par exemple : « Ainsi dit, votre effort après la réception des fonds sera récompensé de 20 % de mon héritage ». Notant que le soi-disant « héritage laissé par son défunt père » est de 5 millions de dollars.

Vous êtes valorisés et l’expéditeur joue sur la corde sensible en affirmant « Actuellement, je suis avec ma tante en Angleterre, je ne veux pas qu’elle soit au courant de cette affaire qui est entre nous deux » ou « Je ne vous connais pas, mais je sais que vous êtes un type bien ». Après avoir établi un contact, l’escroc vous explique que pour réaliser le transfert, il faut régler des frais d’huissiers ou de banque, d’un certain montant.


Comment reconnaître le scam ?

Variante du phishing, le scam est aussi une forme d’escroquerie. Beaucoup entendent parler de « fraude 419 » qui n’est nul autre qu’un terme dérivés de cette cyberarnaque. Ce transfert de fonds frauduleux est une technique utilisée par les escrocs pour recueillir vos informations personnelles.

Certaines nouvelles sont parfois trop belles pour être réelles d’où la nécessité de vigilance et la capacité de discernement. Même si la plupart des scams sont très bien réalisés, il est nécessaire d’avoir du bon sens. La plupart du temps, les personnes malveillantes prétendent être des adolescents-orphelins, des jeunes au pair ou des familles d’accueil originaires du Royaume-Uni ou des États-Unis.

L’escroc vous demande d’effectuer un paiement anticipé à un inconnu. Cela pourrait se faire par Western Union, MoneyGram ou une supposée agence de voyages. Il vous invite à créer un compte bancaire au nom d’une tierce personne. Il arrive aussi que les scams viennent vous proposer un emploi, des rencontres internationales ou « scams romance », des offres alléchantes…


Que faire en cas de scams sur ma boîte aux lettres ?

Pour prévenir ce genre de menaces, mieux vaut opter pour un mot de passe solide. Quel que soit le genre de scam reçu, n’hésitez pas à le faire savoir à Orange pour une identification des abus. Pour vous prémunir de ce type de tromperies, ne répondez jamais au message. Évitez de verser de l’argent, car vous n’obtiendrez aucun retour. Il faut être sceptique et installer un logiciel antivirus offrant une protection en temps réel sur votre ordinateur.

2021 AMADEUS MOBILE