L’arnaque au colis Chronodex

Chronodex : le colis fantôme

Il y a quelques années, le département du Val-de-Marne (94) a été victime d’une arnaque venant de la société Chronodex. Celui-ci avait déposé des avis de passage de colis dans la boîte aux lettres des habitants, les invitant à appeler sur un numéro surtaxé pour récupérer le soi-disant colis. La police du Val-de-Marne s’était occupée de l’affaire, mais une telle situation peut toucher d’autres victimes.

L’arnaque de colis fantôme dans le Val-de-Marne

Pour piéger leurs victimes, les escrocs ne manquent pas d’imagination et d’ingéniosité. Récemment, de nombreux habitants du Val-de-Marne se sont plaints face à une nouvelle forme d’arnaque, associant avis de passage frauduleux et numéro surtaxé. Pour convaincre les victimes, les escrocs ont déposé des avis de passage plus vrais que nature dans leurs boîtes aux lettres (avec date, heure, comme ceux de la Poste).

Une certaine société Chronodex était citée comme entreprise de transport et devait être contactée par téléphone (1,34 € l’appel). Lorsque la victime composait le numéro, une boîte vocale prenait le relais et faisait attendre alors que tout ce temps était déjà facturé en appel. Au bout de quelques minutes, la messagerie indiquait : « Une erreur technique nous empêche de répondre à votre demande. »

Dans certains cas, ils étaient invités à récupérer un code qu’ils devaient envoyer par e-mail, sur une fausse adresse bien évidemment. Peu importe les démarches effectuées, il n’y avait en réalité aucun colis à récupérer. Par contre, l’appel était toujours facturé entre 0,80 € et 3 € la minute. Des habitants de Joinville-le-Pont et d’autres villes du Val-de-Marne, victimes de cette escroquerie, ont apporté leurs témoignages. On entend également des cas d’arnaque à l’avis de passage jusque dans la région parisienne où les escrocs font de nombreuses victimes. Depuis, la technique n’a cessé d’évoluer : des messages laissés sur le répondeur, des SMS, des e-mails invitant à appeler un numéro, etc.


Comment éviter d’être à votre tour une victime ?

Bien que des résultats s’affichent sur les moteurs de recherche lorsqu’on cherche Chronodex, il n’existe aucune entreprise de transport qui porte cette appellation. Durant l’appel, vous pouvez remarquer qu’il fait en sorte que vous restiez le plus longtemps que possible sur écoute. Bien que le réseau anti-arnaques ait dénoncé cette arnaque, le nombre de victimes ne cesse d’augmenter. Pourtant, il est facile de remarquer que le nom Chronodex est une simple combinaison de Chronopost et Fedex.

À partir de maintenant, vous devez vous méfier si un e-mail indique qu’un colis vous attend. Il est fort probable que ça soit une arnaque. Vous pouvez la signaler à l’Association française du multimédia mobile (AFMM) à l’adresse suivante : deontologie@afmm.fr, accompagnée du message incriminé. Au moindre doute, cherchez le transporteur en question sur internet et cherchez son numéro dans les annuaires afin de l’appeler. Si jamais vous avez déjà appelé le numéro surtaxé, consultez le site Infosva.org et entrez le numéro en 08 que vous avez composé. Il renseignera le nom de l’éditeur ou le prestataire technique qui recevra votre demande de remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2021 AMADEUS MOBILE